L’entretien vidéo est une technique RH, fréquemment utilisée dans les pays anglo-saxons, qui commence véritablement à s’imposer sur notre territoire français. Cet outil innovant séduit les entreprises, mais aussi les candidats. La génération Y, férue des nouvelles technologies sera sans doute plus à l’aise et adepte de ce type de recrutement.

L’entretien vidéo différé permet un gain du temps : la phase de présélection téléphonique est remplacée, aucun déplacement du côté du candidat.

 

Le déroulement simple d’un entretien vidéo

Le recruteur envoie directement un lien au candidat, qui se connecte à une plateforme. Grâce à sa webcam, le candidat réalise son entretien vidéo : il répond à une série de questions dans les mêmes conditions qu’un entretien.

Toutes les vidéos des candidats sont centralisées sur l’interface du recruteur. L’analyse est plus fine et la sélection se révèle plus objective et plus qualitative. Un autre apport à ne pas oublier : l’aspect collaboratif avec l’ensemble de l’équipe dans le choix des meilleures candidatures.

 

Une valeur ajoutée incontestable

C’est une véritable valeur ajoutée : rapidité et efficacité pour les entreprises. En quelques minutes : recruteur et entreprise peuvent évaluer  la prestation du candidat : sa présentation, son comportement, sa manière de parler et son aptitude à argumenter. L’aisance devant une caméra n’est pas dotée à tout  le monde, la plupart des recruteurs et entreprises prennent ce facteur en compte. Si la motivation du candidat est perçue et réelle malgré cette gêne, cet inconvénient sera effacé.

L’entretien vidéo va valoriser les compétences du candidat. Celui-ci peut davantage exprimer sa motivation, son parcours, son expérience. La personnalité du postulant peut ainsi se dégager. Il a ainsi plus de chance d’être choisi. Des profils atypiques peuvent ainsi postuler. Les recruteurs dans un process classique n’auraient peut être pas donné sa chance à un candidat. Désormais, l’humain est véritablement pris en compte dans un entretien vidéo.